Live report

Ici on fait partager et découvrir tout ce qui concerne le Metal mais on participe aussi à des polémiques stériles sur le genre.

Re: Live report

Messagede Jean-Clint » 23 Sep 2019 14:45

Report très sympa, et bon petit festival à soutenir en tout cas ! :)
"Les trois meilleures choses de la vie commencent par la lettre B : Bouffer, Boire et Baiser. Je les applique très bien à moi-même"

Jean Yanne
Avatar de l’utilisateur
Jean-Clint
Beer Of The Dark
 
Messages: 3244
Inscription: 23 Juil 2016 16:59
Localisation: Paris

Re: Live report

Messagede gulo gulo » 18 Oct 2019 12:22

Dakhm et Inter Arma hier soir : PUTAIN de cool
Report plus détaillé bientôt ailleurs.
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
King Of All Kings
 
Messages: 8722
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Live report

Messagede Scum » 28 Oct 2019 12:22

Vu le marathon de 3h de Machine Head hier soir a Luxembourg.

Set découpé en 2 parties : une première constitue du répertoire actuel du groupe et la "fin" avec Burn My Eyes en intégralité. Ça commençait bien, avec un "Take My Scars" des familles mais malheureusement pour moi c’était une rare vieillerie que le groupe aura joué ce soir la. J'ai laissé tomber le groupe depuis de The Burning Red, j'avais retenté a l’époque du The Blackening mais je n'encaisse pas du tout le virage vers des terres plus mélodiques a chant clair et autres titres de pleureuses a rallonge. Par moment on se serait cru a un concert de System of a Down sur "Darkness Within" (si mes souvenirs sont bons). Résultat la première partie a été assez longue, mais force est d'avouer que les mecs y vont pas a l’économie et maîtrisent bien leur sujet. C'est les patrons, la-dessus il y a rien a redire. Mais les morceaux récents... Très peu pour moi. Il n’empêche que le son était très bon, l'ambiance aussi (j'ai vu des gens qui étaient en communion avec Monsieur Flynn c’était assez incroyable). Et puis Vogg de Decapitated a la gratte fait très bien le job, avec une interlude de solo astrale (un peu longuet quand même) dont le monsieur a le secret.

Et la deuxième partie, la par contre c’était pas la même. Ça a cartonné comme jamais, super efficace et bonne énergie. Merde, ça filait des frissons d'entendre "None But My Own" ou "A Nation On Fire". J'ai trouvé que le son était un poil moins bon et moins lisible que la première partie, mais ça restait largement correct. Et Chris Kontos en mode bûcheron, avec une frappe de dingo, c’était mortel aussi. Pas de fausse note ni rien, c'est passé comme une lettre a la Poste.

J'aimerais bien prendre rendez-vous pour l’année prochaine s'ils ont l'excellente idée de jouer "The More Things Change" en entier, sinon je pense pas que je retournerai les voir. Néanmoins c'est une sacrée occas' de voir un groupe en forme olympique, jouer un album que j'aime beaucoup. 40 balles pour 3h bien tassée, c'est tout a fait correct, même si certains titres de la première partie m'ont bien fait chier :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scum
Conqueror of Armageddon
 
Messages: 2074
Inscription: 16 Aoû 2005 16:50

Re: Live report

Messagede Troll Traya » 29 Oct 2019 15:13

Allez, même si je suis clairement pas doué pour ça, voici un petit live report de mon clavier :

Concert D666/Dead Congregation du lundi 28 novembre (même si je sûr que AxGxB en fera un bien plus intéressant^^) :

A cause de foutus embouteillages toujours plus longs que je prévois, j'arrive à la fin du set d'Inconcessus Lux Lucis qui joue devant un parterre clairsemé mais plutôt enthousiaste. Je ne connaissais pas le combo anglais, mais il semble donner dans un Heavy Black pas bien original mais aussi très efficace. Les zicos ont un bon son (à part peut-être le deuxième micro, pour la voix claire -j'imagine en tout cas, vu qu'on entendait presque rien- et sont clairement motivés. J'ai beaucoup aimé les cinq minutes que j'ai pu voir d'eux avant que le set ne se termine.

C'est à Nocturnal Graves de prendre la suite. Même chose, je ne connaissais pas la musique des australiens, c’est donc une vrai découverte : de ce que j’en ai entendu, leur Black/Thrash est des plus solide, avec quelques excellents passages, le reste étant plus convenus. Le show est toutefois efficace : les membres du groupe ne sont pas des débutants, et cela se sent sur scène, avec deux « frontmen » qui prennent toute la place, un guitariste/chanteur au chant black, et surtout le bassiste/chanteur à la voix gutturale écrasant de présence. Je dois avouer tout de même que ce groupe n’était pas tout-à-fait ma tasse de thé, aussi si je ne me suis pas ennuyé une seconde, je n’ai pas non plus été transcendé. Une petite demi-heure de show, et le set se termine, laissant le public se préparer à ce qui va suivre…

J’en profite également pour signaler que si parmi les trois dernières prestations, il y’à eu quelques moments ou le mix virait à la bouillie sonore, à chaque fois le problème à été réglé en à peine une dizaine de secondes. Un bon point, j’ai connu des responsables de tables de mixages bien moins réactifs.

Quand vient l’heure pour Dead Congregation de monter sur scène, j’avoue être dubitatif. J’apprécie beaucoup le death metal des grecques –que je n’ai encore jamais vu sur scène-, et j’ai toujours eu de bons échos de leurs prestations live, mais je ne peux m’empêcher de me demander si le combo saura vraiment restituer sur scène l’ambiance si particulière des albums. En à peine quelques minutes, j’ai la réponse et c’est un oui tonitruant. Un show à la fois brutal et tout en nuance, voilà ce à quoi j’ai assisté, mené par des zicos ultra-motivés. Alors oui, j’ai bien trouvé que la voix était un peu trop sou-mixée, mais ça ne reste qu’un détail qui n’a pas nui à mon plaisir. La musique du groupe est tellement envoûtante qu’on ne voit pas le temps passer, et c’est avec stupéfaction de ma part que le combo quitte la scène. Alors oui, le set à durer environ 45 minutes, mais je ne les ai pas vu passer…

Avant que Deströyer 666 monte sur scène, on peut remarquer deux catégories dans le public : ceux qui sont acquis à la cause des australiens, et ceux qui sont plus circonspects, échaudés sans doute pas le virage musical du groupe. Pourtant, le show commence après un court faux départ, toutes les inquiétudes sont balayés : Deströyer 666 sait toujours botter des culs on stage ! Avec une set-liste un poil axée sur les enregistrements récents, le groupe nous montre que les compos de Wild Fire et de Call of the Wild sont taillées pour la scène, les titre interprétés dégageant un feeling très rock n’roll des plus jouissifs. Mais on ne va pas se mentir non plus, quand les compositions plus ancienne sont jouées –dont un impérial « I am the War God » qui à tout écrasé sur son passage-, le show gagne toutefois un degré d’intensité, ce qui fait que même si on apprécie la période musicale actuelle du groupe, on ne cesse de se demander si Deströyer 666, c’était pas un tout petit mieux avant… Mais je laisserai quelqu’un d’autre répondre à cette question, car pour cette soirée, le groupe a proposé un show solide, ultra-efficace, et qui surtout file la patate ! Et ça, quoiqu’on en dise, ça reste le plus important.
Dernière édition par Troll Traya le 29 Oct 2019 15:33, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Troll Traya
Damned In Black
 
Messages: 449
Inscription: 13 Nov 2018 20:05
Localisation: Derrière toi

Re: Live report

Messagede Sulphur » 29 Oct 2019 15:16

J'adorerai pouvoir revoir Dead Congregation en live. C'est assez énorme.
Mes CDs en vente : Discogs
Sulphur Seas : https://sulphurseas.bandcamp.com/
Avatar de l’utilisateur
Sulphur
Cowboy From Hell
 
Messages: 1728
Inscription: 07 Oct 2015 22:05
Localisation: Paris

Re: Live report

Messagede AxGxB » 29 Oct 2019 15:18

Chouette report ;) Je viens justement de publier le mien
Avatar de l’utilisateur
AxGxB
King Of All Kings
 
Messages: 16052
Inscription: 01 Juin 2011 18:03
Localisation: Paris XI

Re: Live report

Messagede Jean-Clint » 29 Oct 2019 16:36

Très sympa comme report en effet, qui confirme les autres avis aperçus sur le site ! ;)
"Les trois meilleures choses de la vie commencent par la lettre B : Bouffer, Boire et Baiser. Je les applique très bien à moi-même"

Jean Yanne
Avatar de l’utilisateur
Jean-Clint
Beer Of The Dark
 
Messages: 3244
Inscription: 23 Juil 2016 16:59
Localisation: Paris

Re: Live report

Messagede Troll Traya » 29 Oct 2019 16:50

Merci, mais il faut avouer qu'il reste ridicule face à celui d'AxGXB :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Troll Traya
Damned In Black
 
Messages: 449
Inscription: 13 Nov 2018 20:05
Localisation: Derrière toi

Re: Live report

Messagede Scum » 30 Oct 2019 21:57

Sulphur a écrit:J'adorerai pouvoir revoir Dead Congregation en live. C'est assez énorme.

Pareil. Mais ils ont toujours le chic pour jouer dans des salles a plus de 4h de bagnole de chez moi :???: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Scum
Conqueror of Armageddon
 
Messages: 2074
Inscription: 16 Aoû 2005 16:50

Re: Live report

Messagede RelapsoBananas » 01 Nov 2019 11:00

Hier soir, Barus, Malepeste et The Great Old Ones à Grenoble !

C'était à l'Ampérage, dans le cadre d'un festival qui réunit le rock / metal (la semaine dernière c'était Mars Red Sky en première partie de soirée) et la psytrance... Il n'y a qu'à Grenoble qu'on peut voir un truc pareil ! Peu importe à la limite, on peut évidemment ne faire qu'une partie de la soirée donc c'est ce que j'ai fait pour les deux soirs.

Barus : groupe grenoblois qui propose un death / doom très sérieux, très sombre. Deuxième fois que je les vois et la sauce ne prend définitivement pas : le jeu de scène est ultra minimaliste, les compos sont longues et étirées... mais rien ne s'embrase. Même dans les parties accélérées, rien ne ressort particulièrement et les riffs sont trop étouffés à mon goût, ça manque de lumière. Pour leur défense, je n'aime pas particulièrement tout ce qui est trop coupé au doom. Ca doit pas aider !

Malepeste : deuxième fois que je vois les lyonnais aussi, et même si c'était mieux que la première fois, c'était toujours pas foufou. Un black très ritualiste, très ésotérique qui, en CD comme en live, me laisse de marbre. D'autant plus qu'hier, leur batteur était complètement à la ramasse et qu'ils ont eu des gros problèmes de son pendant le set. Déjà que je n'arrive pas à rentrer dans ce genre d'ambiance (exception faite de Cult of Fire), mais alors là...

The Great Old Ones : la branlée. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, c'était aussi la deuxième fois que j'avais l'occasion de les voir et la montée en puissance est flagrante. Le groupe a délivré un set de plus d'une heure qui a fait la part belle au dernier album, que j'aime beaucoup par ailleurs. Les trois guitares donnent une sensation de puissance franchement impressionante et ce batteur, mais ce batteur... Alors certes c'est du black à capuches, les puristes crieront au scandale mais force est de constater que TGOO est un groupe montant de cette scène et qu'ils n'ont pas volé leur réputation.
I'm a person just like you
But I've got better things to do
Than sit around and fuck my head
Hang out with the living dead
Snort white shit up my nose
Pass out at the shows
I don't even think about speed
That's something I just don't need
Avatar de l’utilisateur
RelapsoBananas
Damned In Black
 
Messages: 273
Inscription: 23 Juin 2019 18:56

Re: Live report

Messagede Sikoo » 03 Nov 2019 15:08

Scum a écrit:Vu le marathon de 3h de Machine Head hier soir a Luxembourg.

Set découpé en 2 parties : une première constitue du répertoire actuel du groupe et la "fin" avec Burn My Eyes en intégralité. Ça commençait bien, avec un "Take My Scars" des familles mais malheureusement pour moi c’était une rare vieillerie que le groupe aura joué ce soir la. J'ai laissé tomber le groupe depuis de The Burning Red, j'avais retenté a l’époque du The Blackening mais je n'encaisse pas du tout le virage vers des terres plus mélodiques a chant clair et autres titres de pleureuses a rallonge. Par moment on se serait cru a un concert de System of a Down sur "Darkness Within" (si mes souvenirs sont bons). Résultat la première partie a été assez longue, mais force est d'avouer que les mecs y vont pas a l’économie et maîtrisent bien leur sujet. C'est les patrons, la-dessus il y a rien a redire. Mais les morceaux récents... Très peu pour moi. Il n’empêche que le son était très bon, l'ambiance aussi (j'ai vu des gens qui étaient en communion avec Monsieur Flynn c’était assez incroyable). Et puis Vogg de Decapitated a la gratte fait très bien le job, avec une interlude de solo astrale (un peu longuet quand même) dont le monsieur a le secret.

Et la deuxième partie, la par contre c’était pas la même. Ça a cartonné comme jamais, super efficace et bonne énergie. Merde, ça filait des frissons d'entendre "None But My Own" ou "A Nation On Fire". J'ai trouvé que le son était un poil moins bon et moins lisible que la première partie, mais ça restait largement correct. Et Chris Kontos en mode bûcheron, avec une frappe de dingo, c’était mortel aussi. Pas de fausse note ni rien, c'est passé comme une lettre a la Poste.

J'aimerais bien prendre rendez-vous pour l’année prochaine s'ils ont l'excellente idée de jouer "The More Things Change" en entier, sinon je pense pas que je retournerai les voir. Néanmoins c'est une sacrée occas' de voir un groupe en forme olympique, jouer un album que j'aime beaucoup. 40 balles pour 3h bien tassée, c'est tout a fait correct, même si certains titres de la première partie m'ont bien fait chier :mrgreen:


Très très grosse performance au Trianon à Paris aussi, je n'en attendais pas autant !
Les gars n'étaient clairement pas la pour niaiser ! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Sikoo
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 920
Inscription: 20 Sep 2018 21:41
Localisation: Paname

Re: Live report

Messagede Drug-Sniffing Dog » 29 Nov 2019 17:48

Quelques mots sur des concerts que j'ai fait ces derniers temps:

Extirpation + Skelethal + Thulsa Doom, au Glazart.

Pitié, arrêtez de programmer les concert d’extrême dans cette salle à l'acoustique calamiteuse, surtout quand le sondier fait de la merde par dessus le marché.
Les groupes avaient tous l'air carré, sauf qu'en façade, ce qui ressortait était une immonde bouillie sonore, avec un niveau abusé (surtout pour une salle au 3/4 vide). Il était bien difficile de reconnaitre quoique ce soit, même en connaissant bien les compos.
J'espère revoir ces groupes, en particulier les italiens de Thulsa Doom et Extirpation, avec un son correct.
Et quand je pense que Spectral Voice -et Cadaveric Fumes- doivent jouer là-bas bientôt... J'ai peur.
Le -petit- espoir, c'est qu'en général, les seules fois où j'ai trouvé le son potable dans cette salle, c'était sur des trucs pas trop rapides, ce qui pourrait le faire, au moins sur les parties doomesques.
M'enfin comme je sais pas si je pourrais y aller de toute façon, vu que je n'aurais p-e pas de train...



Immolation, au Backstage.

Je vais éviter de m'étendre sur les premières parties, j'en ai vu 2 des 3 prévues. Et c'était pas glop.
Je trouve un peu foireux qu'un groupe comme Immolation ne puisse pas emmener au moins un groupe sérieux avec eux.
Immolation a quoiqu'il en soit délivré une prestation excellente. 'Pas revu depuis le Fall Of, j'ai pris un gros panard ce soir là.
On a même eu droit à un "Father, You're not a Father" de Close To A World Below, album qui m'avait définitivement conquis à leur cause. J'avais été frustré qu'ils n'en jouent pas un seul extrait la fois précédente.
Toujours impeccable, j'ai trouvé le père Vigna presque sobre dans son jeu de scène, comparé à mes souvenirs. Quand à Ross Dolan... égal à lui-même... putain mais quelle voix !
Bonne ambiance aussi dans la fosse. Juste un peu dommage qu'il n'y ait pas eu plus de monde.



Storm Upon The Masses + Creeping Fear + Kaabalh + Towering, au Klub.

Chouette affiche proposée par l'écurie Dolorem.
La prestation de Towering m'a vraiment bien botté. C'est le groupe que je connaissais le mieux de la soirée, alors peut-être aurais-je préféré qu'ils jouent un peu plus tard, m'enfin ça ne changeait pas grand chose, car il m'a semblé que les groupes ont eu des temps de jeu à peu près égaux.
Hâte de les revoir.
J'ai moins accroché à Kaabalh. C'était eux que je connaissais le moins, et j'attendais de voir leur prestation pour me faire mon idée.
Après ceux qui connaissaient ont eu l'air de bien apprécier.
Moi je suis passé à côté. Pas impressionné du tout. Me suis même fait un peu chier.
La prestation de Creeping Fear m'a sorti d'une certaine torpeur dans laquelle j'avais plongé (faut dire aussi, j'me trainais une crève).
Je connaissais surtout le EP même si l'album qui a suivi ne date pas d'hier. Leur nouveau line-up semble bien tourner, ils ont joué un tout nouveau morceau qui m'a paru pas dégueu. A suivre.
Seul truc qui m'a un peu chiffonné, je trouvais que la voix tapait trop dans le medium, pas assez de grave, comparé à comment cela sonne sur galette. Peut-être un mauvais choix de micro et/ou pbm d'EQ du sondier.
Storm Upon The Masses avait l'honneur de jouer la tête d'affiche, et ils n'ont pas démérité !
Grosse présence, grosse mandale, même si un des 2 gratteux à du changer une corde au bout de 30 secondes du premier morceau, ce qui fait que ça manquait un peu de patate pour cette entame.
Deux trucs que j'ai pas compris. La salle était bien moins remplie que pour les groupes précédent. Pourquoi ? Ça m'échappe.
Et l'énergumène qui balance rageusement le contenu de sa pinte sur les premiers rangs, non sans balancer aussi violemment son verre (heureusement en plastoc) une fois vidé, toujours sur la tête des mêmes. Non vraiment j'ai pas pigé. Encore un trou-du-cul-sans-fesses.
Passons.
SUTM ne fait pas dans la dentelle. Leur chanteur a une bonne présence, et mis à part l'incident évoqué à l'instant, l'ambiance était vraiment cool.
Bref, j'aurais plaisir à revoir ce groupe.
Globalement le son était pas trop mal. Ça manquait parfois de précision, mais on est loin de la bouillie qu'on peut entendre parfois ailleurs. Je sais pas... au Glazart par exemple...
"Là où ça sent la merde, ça sent l'être."
A. Artaud
Avatar de l’utilisateur
Drug-Sniffing Dog
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 764
Inscription: 06 Sep 2016 17:44
Localisation: Somewhere In Time

Re: Live report

Messagede Jean-Clint » 29 Nov 2019 19:41

Drug-Sniffing Dog a écrit:Pitié, arrêtez de programmer les concert d’extrême dans cette salle à l'acoustique calamiteuse, surtout quand le sondier fait de la merde par dessus le marché.


J'ai vu pas mal de concerts d'extrême là-dedans (VADER, KRISIUN, TAAKE, ABORTED) et franchement jamais déçu pour ma part, la seule fois où ça l'a été c'était pour DEW-SCENTED qui avait un son hyper étouffé et qui manquait énormément de puissance (les gars d'ailleurs arrêtaient pas de faire des signes à l'ingé-son).
"Les trois meilleures choses de la vie commencent par la lettre B : Bouffer, Boire et Baiser. Je les applique très bien à moi-même"

Jean Yanne
Avatar de l’utilisateur
Jean-Clint
Beer Of The Dark
 
Messages: 3244
Inscription: 23 Juil 2016 16:59
Localisation: Paris

Re: Live report

Messagede AxGxB » 29 Nov 2019 19:45

Ca fait longtemps que tu n'a pas dû mettre les pieds au Glazart parce que malheureusement depuis déjà quelques années c'est vraiment quitte ou double. Enfin plutôt quitte que double pour le coup...
Après, avec sa configuration modulable et sa situation géographique, ça reste aussi (notamment pour les orga aux moyens limités) l'une des salles les moins chères de Paris.
Avatar de l’utilisateur
AxGxB
King Of All Kings
 
Messages: 16052
Inscription: 01 Juin 2011 18:03
Localisation: Paris XI

Re: Live report

Messagede Keyser » 30 Nov 2019 9:16

Vraiment de la merde le Glazart, que ce soit l'acoustique ou la situation géographique. Je déteste cette salle, même si j'y ai vu quelques concerts magistraux (Suffocation et Cattle Decapitation en particulier).

Bon de toute façon il y a la fête de Noël pour les gamins dans mon village le soir du 13 donc ce sera sûrement mort pour moi Spectral Voice ...
Avatar de l’utilisateur
Keyser
King Of All Kings
 
Messages: 21085
Inscription: 08 Jan 2005 12:10
Localisation: Beauvais (60)

Re: Live report

Messagede Troll Traya » 30 Nov 2019 10:06

Je n'ai pas été de nombreuses fois au Glazart, mais à chaque fois le son à tourné à la catastrophe. On ne m'y reprendra plus à y aller, quelque soit l'affiche, même si cela doit devenir un crève-cœur.
Avatar de l’utilisateur
Troll Traya
Damned In Black
 
Messages: 449
Inscription: 13 Nov 2018 20:05
Localisation: Derrière toi

Re: Live report

Messagede Sikoo » 30 Nov 2019 10:29

Ca promet pour Spectral Voice tout ça. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Sikoo
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 920
Inscription: 20 Sep 2018 21:41
Localisation: Paname

Re: Live report

Messagede Jean-Clint » 30 Nov 2019 16:52

AxGxB a écrit:Ca fait longtemps que tu n'a pas dû mettre les pieds au Glazart


Oui je confirme, la dernière fois ça devait être en 2013 je pense :mrgreen:
"Les trois meilleures choses de la vie commencent par la lettre B : Bouffer, Boire et Baiser. Je les applique très bien à moi-même"

Jean Yanne
Avatar de l’utilisateur
Jean-Clint
Beer Of The Dark
 
Messages: 3244
Inscription: 23 Juil 2016 16:59
Localisation: Paris

Re: Live report

Messagede Sikoo » 10 Mar 2020 1:14

Concernant In Theatrum Denonium j'en reviens et c'était vachement sympa, l'endroit est magnifique et l'acoustique vraiment top, ça change des salles parisienne...

Carpathian Forest à planté les organisateurs la veille du fest, en remplacement c'est donc les anglais de Saor qui ont pris la tête d'affiche de la soirée en compagnie de Carach Angren, Borgne, Sulphur Aeon et Spectrale.

Belles prestations des groupes dans l'ensemble, j'y retournerai bien volontiers l'année prochaine !
Avatar de l’utilisateur
Sikoo
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 920
Inscription: 20 Sep 2018 21:41
Localisation: Paname

Re: Live report

Messagede Troll Traya » 11 Mar 2020 0:17

Idem. Bonnes prestations dans l'ensemble.

Bon, j'ai découvert la musique de Saor en live et je me suis fait chier comme un rat mort. Le lendemain, par acquis de conscience j'ai écouté sur Bandcamp, et c'est passé beaucoup mieux... Un groupe ou la musique passe mieux enregistrée qu'en live, donc...
Avatar de l’utilisateur
Troll Traya
Damned In Black
 
Messages: 449
Inscription: 13 Nov 2018 20:05
Localisation: Derrière toi

PrécédenteSuivante

Retourner vers Metal

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron