Le support vinyle

Ici on fait partager et découvrir tout ce qui concerne le Metal mais on participe aussi à des polémiques stériles sur le genre.

Re: Le support vinyle

Messagede Dise Nore » 05 Nov 2017 5:02



Mein Gott! Il est très beau (une version noir&blanc ? et un Logo un peu moins invasif....)


Je rejoins Tasserholf, la comparaison entre un équipement Vinyle et numérique, quand ils sont tous les deux de qualités, est une affaire de sensibilités personnelles, voir d'idéologies, les deux remplissent leurs missions, chacun avec ses qualités.
Dans mon cas, étant nomade, le format MP3(320kbps) est celui qui m'offre la possibilité de pouvoir apprécier ma musique dans les meilleures conditions. Et les Vinyles, dans mon cas, c'est une collectionnite pure que j’apprécie satisfaire quand les œuvres me parlent et qu'elles sont atteint un certain achèvement, quel que soit le volume d'éditions. D’ailleurs en général je maudis ce principe de l'édition limité, celui que je recherche, (la version Grey Sky translucide avec la cover alternative de 94! Merde!) n'étant plus disponible... (Discogs existe, Alleluya!), mais j'aime tout de même une jolie édition limité... Encore une affaire de collectionnite, et en ce bas monde, entasser, c'est tout ce qu'il nous reste.
"Tu veux dire que toutes tes interventions sur ce forum depuis des années étaient un gigantesque troll et que tu as la lumière à tous les étages?"
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Demon of the Fall
 
Messages: 1337
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: HYPERBORE

Re: Le support vinyle

Messagede Blind » 05 Nov 2017 12:45

Oui je suis d'accord, le vinyle ce n'est pas très pratique pour écouter de la musique quand on se déplace, et c'est aussi pour l'objet forcément. Après certaines éditions valent le détour, notamment les pressages originaux d'il y a quelques années et là le son est différent, pour peu que le matériel sur lequel le disque est joué lui rende un minimum justice (et je ne parle pas de platine vinyle à 1500€ ou d'enceintes à 5000).Tu me diras c'est parce que les méthodes d'enregistrement étaient différentes, c'est vrai aussi.

Pour les histoires d'éditions limitées je suis d'accord également, ça me fait râler quand une édition que je veux se retrouve sold out alors que je l'ai précommandé et les multiples pressages d'un même album font qu'au final aucun n'est trouvable une fois la date de sortie passée parce que c'est bien beau de produire 10 ou 12 pressages à 200 copies mais ce n'est jamais suffisant car les achats pour la revente (discogs, ebay) n'arrangent pas les choses. D'autant que certains pressages sont dispo uniquement pour tel ou tel continent, tel ou tel revendeur, tel ou tel plateforme d'achat (spécial internet ou spécial revendeur indé par exemple). Le nouveau Cannibal Corpse sorti il y a deux jours est un des nombreux exemples de ce phénomène. Par contre je ne suis pas du tout contre le repressage quand c'est sold out, bien au contraire. Après oui on finit toujours pas entasser mais c'est comme pour tout, certains changent bien de smartphone ou de télé tous les 6 mois. On vit dans une société de consommation, je dis ça mais j'essaye de sélectionner et réfléchir mes achats, preuve que j'en ai conscience même si ça nuit un peu à la "spontanéité" du truc. Et pour moi le dématérialisé revient à posséder du vent, d'autant qu'un album est pensé au niveau de la musique mais aussi de l'artwork, et (donc) de l'objet quelque part.
Image
Avatar de l’utilisateur
Blind
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 710
Inscription: 04 Avr 2017 23:22
Localisation: Nice (06)

Re: Le support vinyle

Messagede Dise Nore » 05 Nov 2017 17:04

Blind a écrit:Tu me diras c'est parce que les méthodes d'enregistrement étaient différentes, c'est vrai aussi.


Tu vois, c'est là que j'aimerai bien que tu nous en dises d’avantage! :devil:
"Tu veux dire que toutes tes interventions sur ce forum depuis des années étaient un gigantesque troll et que tu as la lumière à tous les étages?"
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Demon of the Fall
 
Messages: 1337
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: HYPERBORE

Re: Le support vinyle

Messagede Blind » 05 Nov 2017 21:50

Jusqu'au début des années 90, les enregistrements étaient encore réalisés avec du matériel analogique, les masters n'étaient donc pas tous numériques comme maintenant. Les sigles "AAD" ou "ADD" que l'on pouvait voir par exemple au dos de certains albums sortis chez Roadrunner indiquaient donc les différentes étapes de l'enregistrement de l'album en question, le "D" indiquant la digitalisation donc le passage sur support CD. Ainsi le pressage vinyle original d'un tel album est 100% analogique donc "légitime" puisque l'une des principales critiques d'aujourd'hui sur ce support est que les masters utilisés pour les nouveaux albums sont les mêmes pour l'édition CD et l'édition vinyle. Lorsque ces albums sont réédités, la plupart du temps ce sont des pressages numériques issus d'éditions ou de rééditions CD qui sont utilisés pour le pressage des rééditions vinyles (encore qu'un travail doit être effectué car les supports sont différents et ne se comportent pas de la même manière) d'où la différence de son avec les pressages vinyles originaux. Toutefois les labels font de plus en plus l'effort, quand cela est possible bien sûr, d'utiliser les bandes/cassettes originales pour les rééditions vinyles (je pense par exemple aux éditions "FDR - Full Dynamic Range" de chez Earache). Ou de réaliser des remasterisations "spécial vinyle" pour les albums qui ne sont jamais sortis sur ce support à l'origine par exemple.
Image
Avatar de l’utilisateur
Blind
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 710
Inscription: 04 Avr 2017 23:22
Localisation: Nice (06)

Re: Le support vinyle

Messagede Caïn Marchenoir » 05 Nov 2017 22:19

Blind a écrit:. Ainsi le pressage vinyle original d'un tel album est 100% analogique donc "légitime" puisque l'une des principales critiques d'aujourd'hui sur ce support est que les masters utilisés pour les nouveaux albums sont les mêmes pour l'édition CD et l'édition vinyle.

Tu as encore des groupes qui demandent deux masters spécifiques pour leurs albums, dont un pour la sortie CD et un pour la sortie LP. Attention à ne pas généraliser, car tu as aussi des labels qui font attention à cela, je pense notamment à Rise Above Records
Avatar de l’utilisateur
Caïn Marchenoir
Devil Gate Rider
 
Messages: 217
Inscription: 19 Juil 2017 0:02

Re: Le support vinyle

Messagede Blind » 06 Nov 2017 0:09

Oui c'est vrai mais cela reste plutôt rare ou confiné à certains styles ou labels (Rise Above comme tu dis). D'ailleurs je me demande comment cela se passe étant donné que le matériel d'enregistrement analogique n'existe plus ou est devenu très rare et donc très cher. Donc même dans le cas de deux masters différents, le matériau de base est quasiment toujours enregistré sur du matériel numérique.

Je pose la question car parfois on dit que certaines rééditions vinyles ne sont que des cds repiqués sur du vinyle (les rééditions du label Back on Black ou la collection de rééditions "Back to Black" par exemple), pourtant même dans le cas où un master numérique est utilisé pour une réédition vinyle il y a quand même un travail de "remasterisation" car les supports n'ont pas les mêmes caractéristiques. Je me demande donc quelles sont les différences entre ces rééditions et un nouvel album pour lequel un master spécial "vinyle" est créé.
Image
Avatar de l’utilisateur
Blind
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 710
Inscription: 04 Avr 2017 23:22
Localisation: Nice (06)

Re: Le support vinyle

Messagede Caïn Marchenoir » 06 Nov 2017 23:41

Blind a écrit:Oui c'est vrai mais cela reste plutôt rare ou confiné à certains styles ou labels (Rise Above comme tu dis). D'ailleurs je me demande comment cela se passe étant donné que le matériel d'enregistrement analogique n'existe plus ou est devenu très rare et donc très cher. Donc même dans le cas de deux masters différents, le matériau de base est quasiment toujours enregistré sur du matériel numérique.

Je pose la question car parfois on dit que certaines rééditions vinyles ne sont que des cds repiqués sur du vinyle (les rééditions du label Back on Black ou la collection de rééditions "Back to Black" par exemple), pourtant même dans le cas où un master numérique est utilisé pour une réédition vinyle il y a quand même un travail de "remasterisation" car les supports n'ont pas les mêmes caractéristiques. Je me demande donc quelles sont les différences entre ces rééditions et un nouvel album pour lequel un master spécial "vinyle" est créé.


Pour ce que j'en sais des disques que j'ai enregistré, effectivement, les masterings CD et vinyle sont faits à partir du même matériel numérique. Après, enregistré en analogique, ça doit être plus compliqué et plus cher je présume.
Avatar de l’utilisateur
Caïn Marchenoir
Devil Gate Rider
 
Messages: 217
Inscription: 19 Juil 2017 0:02

Re: Le support vinyle

Messagede Blind » 11 Nov 2017 12:08

Oui d'autant que c'est une technologie "obsolète" donc le matériel dispo doit être d'époque et donc rare. De plus avec le numérique et les ordis ça doit être plus aisé et rapide.
Image
Avatar de l’utilisateur
Blind
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 710
Inscription: 04 Avr 2017 23:22
Localisation: Nice (06)

Re: Le support vinyle

Messagede Dise Nore » 12 Nov 2017 13:57

Merci pour ces éclairages, n'hésitez pas à en offrir, c'est passionnant.
Blind a écrit:Et pour moi le dématérialisé revient à posséder du vent, d'autant qu'un album est pensé au niveau de la musique mais aussi de l'artwork, et (donc) de l'objet quelque part.

Je te rejoint tout à fait, et c'est justement là, depuis le retour de ce réflexe de la sortie vinyle, que j'ai pu retrouver du plaisir à acheter des disques. Comme beaucoup d'entre nous ici, le CD étant devenu abordable à la fin des années 80, on a commencer à écouter de la musique avec des vinyles, et un artwork de 30 cm, quand on est enfant, surtout sur un disque comme Metropolis (la version Moroder de 84), c'est violent.
"Tu veux dire que toutes tes interventions sur ce forum depuis des années étaient un gigantesque troll et que tu as la lumière à tous les étages?"
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Demon of the Fall
 
Messages: 1337
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: HYPERBORE

Re: Le support vinyle

Messagede Blind » 12 Nov 2017 14:26

Je n'ai pas vraiment découvert la musique sur vinyle car je me suis mis à écouter réellement des groupes vers 1998/1999 donc j'ai commencé par acheter des cds mais avec mon frère on avait quand même un Lp d'Iron Maiden, "Piece of Mind", que l'on avait acheté avec notre argent de poche vers 1992. J'ai toujours ce disque, acheté d'occase, en état comme neuf, quelque chose comme 40 francs. Je me souviens, à cette époque on l'avait acheté en vinyle parce qu'on ne trouvait pas la version cd à pas cher et on s'était dit qu'on l'écouterait sur la platine de notre père mais à 12/13 ans (l'âge de mon frère, je suivais derrière, j'en avais 8/9), ça gonfle vite tout le cérémonial autour du vinyle (se lever pour changer de face, côté moins pratique pour écouter un passage ou une chanson en particulier etc.). Ce disque est donc resté dans le placard de mon frère une quinzaine d'années avant qu'il ne me le file quand j'ai commencé à écouter sur vinyle en 2007, par contre j'ai toujours eu ce souvenir de l'objet en lui-même et de l'artwork en grand format. Et si je me suis lassé des cds parce qu'il y a 10 ans on en trouvait partout sur le net et ailleurs, tellement qu'au final j'en négligeais leur écoute, ce qui m'a amené au vinyle (les écoutes de Lps chez un pote aussi), c'est aussi parce que l'objet 33t m'a toujours plu, je crois.
Image
Avatar de l’utilisateur
Blind
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 710
Inscription: 04 Avr 2017 23:22
Localisation: Nice (06)

Re: Le support vinyle

Messagede tasserholf » 13 Nov 2017 11:23

Dise Nore a écrit:Je te rejoint tout à fait, et c'est justement là, depuis le retour de ce réflexe de la sortie vinyle, que j'ai pu retrouver du plaisir à acheter des disques. Comme beaucoup d'entre nous ici, le CD étant devenu abordable à la fin des années 80, on a commencer à écouter de la musique avec des vinyles, et un artwork de 30 cm, quand on est enfant, surtout sur un disque comme Metropolis (la version Moroder de 84), c'est violent.

Bourgeois, nous on n'avait que des K7.
Avatar de l’utilisateur
tasserholf
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2481
Inscription: 11 Avr 2012 11:31

Re: Le support vinyle

Messagede Blind » 13 Nov 2017 19:45

Avant mes 10 ans et la platine cd que j'ai eu en cadeau (et que j'ai toujours d'ailleurs), on écoutait aussi sur les bonnes vieilles cassettes audio, mon frère et moi. D'ailleurs pour recoller un brin au sujet, autant je comprends le revival du vinyle, autant celui de la tape me laisse assez dubitatif et surtout complètement froid.
Image
Avatar de l’utilisateur
Blind
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 710
Inscription: 04 Avr 2017 23:22
Localisation: Nice (06)

Re: Le support vinyle

Messagede Kasteel » 13 Nov 2017 20:18

Blind a écrit: D'ailleurs pour recoller un brin au sujet, autant je comprends le revival du vinyle, autant celui de la tape me laisse assez dubitatif et surtout complètement froid.


Je me disais la même chose, mais finalement, c'est aussi une sorte de retour au "réel", au palpable, au "physique" comme on dit, et puis c'est pas cher ! Donc ça reste pas ma came, niveau son et surtout souffle...berk !...mais finalement je finis par comprendre un peu ;)
Avatar de l’utilisateur
Kasteel
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 970
Inscription: 09 Mar 2016 10:14
Localisation: Alençon

Re: Le support vinyle

Messagede Blind » 13 Nov 2017 23:56

Ce qui m'étonne le plus c'est que certains crachent sur le cd mais se ruent sur des cassettes limitées à 100 ex. qui coûtent plus cher, du moins le même prix. Sans doute la limitation et ça fait moins objet de consommation de masse. Tu me diras, le vinyle y'a pas plus "tendance" chez les pseudos branchés depuis quelques années (suffit de voir toutes les vidéos sur youtube où les types se filment en train de desceller leurs disques).
Image
Avatar de l’utilisateur
Blind
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 710
Inscription: 04 Avr 2017 23:22
Localisation: Nice (06)

Re: Le support vinyle

Messagede gulo gulo » 14 Nov 2017 8:55

Blind a écrit:vidéos sur youtube où les types se filment en train de desceller leurs disques).


Go go go, Kim Jong, go !
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
King Of All Kings
 
Messages: 5614
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le support vinyle

Messagede tasserholf » 14 Nov 2017 13:01

Kasteel a écrit:Je me disais la même chose, mais finalement, c'est aussi une sorte de retour au "réel", au palpable, au "physique" comme on dit

L'industrie du disque a quand même vachement bien fait sa lobotomie quand on en vient à dire que le réel et le palpable dans la musique c'est son support de stockage...
Avatar de l’utilisateur
tasserholf
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2481
Inscription: 11 Avr 2012 11:31

Re: Le support vinyle

Messagede Kasteel » 14 Nov 2017 14:34

La prochaine fois que je veux écouter Reign in Blood, je convoque Slayer dans mon salon :langue:
Avatar de l’utilisateur
Kasteel
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 970
Inscription: 09 Mar 2016 10:14
Localisation: Alençon

Re: Le support vinyle

Messagede Dise Nore » 14 Nov 2017 16:02

tasserholf a écrit:
Dise Nore a écrit:Je te rejoint tout à fait, et c'est justement là, depuis le retour de ce réflexe de la sortie vinyle, que j'ai pu retrouver du plaisir à acheter des disques. Comme beaucoup d'entre nous ici, le CD étant devenu abordable à la fin des années 80, on a commencer à écouter de la musique avec des vinyles, et un artwork de 30 cm, quand on est enfant, surtout sur un disque comme Metropolis (la version Moroder de 84), c'est violent.

Bourgeois, nous on n'avait que des K7.


Je m'en suis rendu compte après, mon post prêtait à confusion, enfant je n'ai jamais possédé que des 45 que je faisais tourner sur un mange disque orange (dont celui-ci!.) Les 33 étaient au pater.

tasserholf a écrit:
Kasteel a écrit:Je me disais la même chose, mais finalement, c'est aussi une sorte de retour au "réel", au palpable, au "physique" comme on dit

L'industrie du disque a quand même vachement bien fait sa lobotomie quand on en vient à dire que le réel et le palpable dans la musique c'est son support de stockage...


C'est un médium.
"Tu veux dire que toutes tes interventions sur ce forum depuis des années étaient un gigantesque troll et que tu as la lumière à tous les étages?"
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Demon of the Fall
 
Messages: 1337
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: HYPERBORE

Re: Le support vinyle

Messagede gulo gulo » 14 Nov 2017 16:23

tasserholf a écrit:
Kasteel a écrit:Je me disais la même chose, mais finalement, c'est aussi une sorte de retour au "réel", au palpable, au "physique" comme on dit

L'industrie du disque a quand même vachement bien fait sa lobotomie quand on en vient à dire que le réel et le palpable dans la musique c'est son support de stockage...


C'est pas de la musique, c'est un album.
Va dire à ces étudiants en beaux arts de Yes que Relayer en mp3 c'est pareil, on s'en bat les steaks de Riger Dean machin frer
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
King Of All Kings
 
Messages: 5614
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le support vinyle

Messagede tasserholf » 14 Nov 2017 16:56

Dise Nore a écrit:
C'est un médium.

Médium, support, oui. Tu listes les synonymes ?
gulo gulo a écrit:C'est pas de la musique, c'est un album.
Va dire à ces étudiants en beaux arts de Yes que Relayer en mp3 c'est pareil, on s'en bat les steaks de Riger Dean machin frer
Ben musicalement oui, c'est la même chose. Que le visuel du support veuille transmettre quelque chose d'autre que "achète, c'est fait pour toi" et même des fois comme pour Yes soit une tentative de transcription visuelle voulue par les musiciens eux mêmes n'y change rien.
Tout comme une belle couverture, même si c'est une oeuvre artistique en elle-même, ne changera jamais ce qu'est un livre : un texte.
Avatar de l’utilisateur
tasserholf
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2481
Inscription: 11 Avr 2012 11:31

PrécédenteSuivante

Retourner vers Metal

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités