Le metal et la drogue

Ici on fait partager et découvrir tout ce qui concerne le Metal mais on participe aussi à des polémiques stériles sur le genre.

Re: Le metal et la drogue

Messagede Sulphur » 27 Jan 2017 11:34

TempleOfAsgaard a écrit:
ChuckSchuldiner a écrit:En effet je pense que certains n'ont pas écrit leurs textes que sous l'influence du malin :fumeur:


La poésie si noire soit elle peut être innée je pense


L'alcool et/ou un peu de beuh, ça peut toujours aider. Surtout l'alcool (...dans mon cas).

Sagamore a écrit:
ChuckSchuldiner a écrit: qu'elle soit douce (clope/alcool/marijuana)


Les répètes qui n'en finissent plus de groupes de Death Metal, Grind, Brutal Death ou dérivés, avec des pauses d'une heure toutes les demi-heures pour se rouler 2/3 pétards :wall:
Avatar de l’utilisateur
Sulphur
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 729
Inscription: 07 Oct 2015 22:05
Localisation: Madrid

Re: Le metal et la drogue

Messagede tasserholf » 27 Jan 2017 11:47

TempleOfAsgaard a écrit:
ChuckSchuldiner a écrit:En effet je pense que certains n'ont pas écrit leurs textes que sous l'influence du malin :fumeur:


La poésie si noire soit elle peut être innée je pense

J'ai pas eu souvenir d'un poète clean. Surtout noirs, et ce depuis un bail (cf https://fr.wikipedia.org/wiki/Club_des_Hashischins).

Après oui comme l'a dit ikea la drogue et la musique sont souvent liées, que ce soit par marginalité (des jazzmen qui étaient souvent issus des quartier pauvres blacks aux punks et leur no futur) soit parce que les deux combinées font plus facilement entrer en état de transe (le rock psychédélique et la techno en tête, l'ecstasy est pour beaucoup dans le développement de la scène house puis rave).

A part peut être la scène SxE vu que c'est une scène qui n'existe que dans le rejet de la consommation de drogues, encore que certains pourraient dire que la recherche de montée d'adrénaline de la plupart de ceux du milieu s'apparente à une prise de drogue (mais là je force un peu le trait).

Je ne vois pas trop pourquoi le BM échapperait au phénomène, et surtout pas à cause du côté élitiste, la drogue n'est pas que l’apanage du pécus vulgaris et il a souvent été démontré que les gens les plus intelligents (s'il y en a plus qu'ailleurs dans le BM ce qui reste à voir) sont plus sensibles aux addictions : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2011/ ... la-drogue/
Si on rajoute le fait que pour composer / jouer de la musique il faut une certaine sensibilité et que pour composer / jouer du BM il faut une certaine asociabilité on a le combo parfait pour la prise de drogue.
Avatar de l’utilisateur
tasserholf
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2261
Inscription: 11 Avr 2012 11:31

Re: Le metal et la drogue

Messagede Sagamore » 27 Jan 2017 12:05

Sulphur a écrit:Les répètes qui n'en finissent plus de groupes de Death Metal, Grind, Brutal Death ou dérivés, avec des pauses d'une heure toutes les demi-heures pour se rouler 2/3 pétards :wall:


Oh ça va, si c'est du grind, en une demie-heure, t'as le temps de faire tourner ton set trois fois.
:mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Sagamore
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2463
Inscription: 16 Sep 2013 19:59
Localisation: Auvergne

Re: Le metal et la drogue

Messagede Sulphur » 27 Jan 2017 12:29

Hum... pas faux.
Avatar de l’utilisateur
Sulphur
Unas - Slayer of the Gods
 
Messages: 729
Inscription: 07 Oct 2015 22:05
Localisation: Madrid

Re: Le metal et la drogue

Messagede gulo gulo » 27 Jan 2017 12:42

tasserholf a écrit:
Je ne vois pas trop pourquoi le BM échapperait au phénomène, et surtout pas à cause du côté élitiste


Je résiste pas :

Image
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
Beast Of Man
 
Messages: 4465
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le metal et la drogue

Messagede Sagamore » 27 Jan 2017 12:44

Qu'est ce qu'on a pu les chambrer, à "l'époque", quand le chanteur nous avait annoncé le titre de l'album... On avait tous cru au troll.
Avatar de l’utilisateur
Sagamore
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2463
Inscription: 16 Sep 2013 19:59
Localisation: Auvergne

Re: Le metal et la drogue

Messagede gulo gulo » 27 Jan 2017 12:58

Mais c'est un genre d'astuce très très spirituelle sur la neige, la vraie, ou bien ?
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
Beast Of Man
 
Messages: 4465
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le metal et la drogue

Messagede Sagamore » 27 Jan 2017 13:06

Que non, quand tu lis les paroles.
C'est plus le sentiment de faire partie de ""l'élite"" (raciale, s'entend, hein, ils sont pas là pour enfiler des perles) qui dope ces jouvenceaux. Leur cocaïne à eux, c'est la "domination/exaltation" (comme ils disent dans "Le Sang des Miens"). Pas de blanche là-dedans. On est d'accords, c'est très con.

Marrant de voir ce qu'ils sont devenus après Rein, en tout cas. J'adore ce groupe, mais l'affect que j'avais pour certains des membres joue beaucoup.
Avatar de l’utilisateur
Sagamore
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2463
Inscription: 16 Sep 2013 19:59
Localisation: Auvergne

Re: Le metal et la drogue

Messagede Keyser » 27 Jan 2017 14:09

Y'avait pas notre ancien camarade Geisterber là-dedans? Ils sont devenus quoi?
Avatar de l’utilisateur
Keyser
King Of All Kings
 
Messages: 16461
Inscription: 08 Jan 2005 12:10
Localisation: Malassise (60)

Re: Le metal et la drogue

Messagede FleshOvSatan » 27 Jan 2017 14:11

Keyser a écrit:Y'avait pas notre ancien camarade Geisterber là-dedans? Ils sont devenus quoi?


Si si, ils ont splittés, et le titre de l'album est assez collector. Et qu'est-ce qu'ils deviennent, ben à part le guitariste qui fait du Post-Punk et qui a fait du True-Black je crois, les autres, aucune idée musicalement parlant.
"Ha! It's almost scary how good I am !"
Avatar de l’utilisateur
FleshOvSatan
True Believer
 
Messages: 3307
Inscription: 23 Avr 2012 12:36
Localisation: Nancy.

Re: Le metal et la drogue

Messagede Sagamore » 27 Jan 2017 14:19

Geist y chantait, il a coupé les ponts avec tout le monde et tout l'univers BM. L'un des guitaristes a fait du BM (Aquila, de qualité, bien qu'un peu classique) et est parti dans le post-punk (Orages d'Acier), l'autre guitariste a arrêté de jouer mais est toujours à fond dans le BM, le bassiste s'est enfermé dans un nazisme non-assumé (et dans le chômage longue-durée, par la même occasion), et le batteur, je n'en ai aucune idée.
Avatar de l’utilisateur
Sagamore
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2463
Inscription: 16 Sep 2013 19:59
Localisation: Auvergne

Re: Le metal et la drogue

Messagede Keyser » 27 Jan 2017 14:32

Beaucoup de nazis sont au chômage j'ai l'impression. Marrant pour des mecs qui traitent les autres de parasites. :mrgreen:

Il me semblait bien que Geist avait rompu avec la scène. Une sombre histoire de domination féminine de ce que j'ai entendu :p
Avatar de l’utilisateur
Keyser
King Of All Kings
 
Messages: 16461
Inscription: 08 Jan 2005 12:10
Localisation: Malassise (60)

Re: Le metal et la drogue

Messagede Matpewka » 27 Jan 2017 14:51

Sagamore a écrit:Qu'est ce qu'on a pu les chambrer, à "l'époque", quand le chanteur nous avait annoncé le titre de l'album... On avait tous cru au troll.


Grave. aha
Avatar de l’utilisateur
Matpewka
Hatebreeder
 
Messages: 1079
Inscription: 17 Oct 2013 21:26
Localisation: 54

Re: Le metal et la drogue

Messagede gulo gulo » 27 Jan 2017 15:17

Keyser a écrit:Beaucoup de nazis sont au chômage j'ai l'impression. Marrant pour des mecs qui traitent les autres de parasites. :mrgreen:

Il me semblait bien que Geist avait rompu avec la scène. Une sombre histoire de domination féminine de ce que j'ai entendu :p


C'est vrai que c'est de la musique de négros ET de gonzesses, le beumeu maintenant. "Casquette", "capuche"... que des mots féminins. Coïncidence ?
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
Beast Of Man
 
Messages: 4465
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le metal et la drogue

Messagede gulo gulo » 27 Jan 2017 15:21

Sagamore a écrit:Pas de blanche là-dedans.


:lol:
Y a quand même moyen de faire des pures punchlines de rap identitaire de babtou solide, quand on y pense. Ma coke à moi, elle est plus pure et plus blanche que... Bon, j'ai pas le truc, mais on a saisi l'idée. Ma race elle est plus pure que ta coke, Sarrasin ?
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
Beast Of Man
 
Messages: 4465
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le metal et la drogue

Messagede RBD » 27 Jan 2017 15:22

Ha ha ha, la chanson d'Oldelaf, l'hymne officieux de mon cabinet...

Pour ce que j'en ai vu c'est surtout chez des true beumeus de faible niveau musical et dans le milieu Indus que les substances fortes circulent. Quand un groupe fait du Sludge vraiment malsain, souvent aussi.
L'herbe est répandue dans le Death et surtout le GrindCore (Dan Lilker gémissant "We Need Weed..." sur scène à Paris avec Lock Up !), dans le Sludge tendance Stoner en général mais pas tellement dans le Doom, Les thrashers de ma connaissance sont généralement cantonnés à l'alcool.
http://rbdlivereports.blogspot.fr/

"Verdades se descubren, mentiras se construyen".
Avatar de l’utilisateur
RBD
Devil Gate Rider
 
Messages: 193
Inscription: 17 Juil 2016 14:15

Re: Le metal et la drogue

Messagede Sagamore » 27 Jan 2017 15:57

Il me semblait bien que Geist avait rompu avec la scène. Une sombre histoire de domination féminine de ce que j'ai entendu :p


Oui, mais pas que... Sur la fin, il en avait ras-le-casque des débiles profonds qui gravitaient et dans la scène, et dans son cercle de proches (on en connaît quelques uns, avec Mat et Flesh, et ouais, clairement, pour l'élite de la race, c'était aussi le fond du panier intellectuel). De là à tout abandonner et couper tous les liens...

gulo gulo a écrit:
Sagamore a écrit:Pas de blanche là-dedans.


:lol:
Y a quand même moyen de faire des pures punchlines de rap identitaire de babtou solide, quand on y pense. Ma coke à moi, elle est plus pure et plus blanche que... Bon, j'ai pas le truc, mais on a saisi l'idée. Ma race elle est plus pure que ta coke, Sarrasin ?


Putain j'avais même pas percuté le jeu de mot involontaire...
Je suis sûr que ça a déjà été exploité par des gogols style North/Amalek/Kroc Blanc.
Avatar de l’utilisateur
Sagamore
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2463
Inscription: 16 Sep 2013 19:59
Localisation: Auvergne

Re: Le metal et la drogue

Messagede Caacrinolas » 27 Jan 2017 18:53

C'est réellement important de savoir qui prends quoi pour s’intéresser à un groupe?
Tkml a écrit:Si steven le dit alors c'est vrai.
Avatar de l’utilisateur
Caacrinolas
Slaughterer Of The Soul
 
Messages: 4589
Inscription: 27 Avr 2006 8:59

Re: Le metal et la drogue

Messagede KPM » 27 Jan 2017 18:57

Plus le groupe il est drogué, plus le groupe il est bien. J'crois.
Homo homini lupus est.
Avatar de l’utilisateur
KPM
Slaughterer Of The Soul
 
Messages: 4840
Inscription: 13 Oct 2010 23:16
Localisation: Zero Nowhere

Re: Le metal et la drogue

Messagede Sagamore » 27 Jan 2017 19:06

Non, mais on a le droit au gossip.
Avatar de l’utilisateur
Sagamore
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2463
Inscription: 16 Sep 2013 19:59
Localisation: Auvergne

PrécédenteSuivante

Retourner vers Metal

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités