Le topic du Dark (Ambient)

Pour toi qui aimes un style, un seul et qui veut en parler dans un topic unique ! (Attention cette rubrique parle également de rap et de néo-metal. Masque à gaz conseillé.)

Le topic du Dark (Ambient)

Messagede Dise Nore » 14 Mar 2016 2:33

Salut à tous,

j'ai orienté ce topic en réduisant le champs au dark, j'espère que vous ne m'en voudrez pas:

J'ai personnellement dérivé vers ce genre à la fin des années 90 déçu par le BM, et ça ne semble pas s'arranger (cf.Night pour ne citer que lui, qui vient de recevoir un 9/10, je suis plutôt d’accord avec les chro en général sur Thrasho, alors pourquoi pas, mais alors effectivement la culture BM que j'ai connu à mutée dans le sens opposé de ses codes initiaux, on pourra rentrer dans le détail si certains arrivent à partager leurs états d'âmes sans dégueuler sur les agneaux en privilégiant peut-être l'humour au cynisme facile, l'intérêt commun et la sympathie : )

Un chef d’œuvre inégalé malgré une discographie très réduite, les meilleures sont souvent les plus courtes, malheureusement... quoi que.. quantité semble être souvent synonyme de médiocrité, on revient sur le BM...:


Dernière édition par Dise Nore le 01 Juin 2016 22:50, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Hatebreeder
 
Messages: 1204
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: Corée

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Dise Nore » 14 Mar 2016 10:24

Un autre chef d’œuvre du genre: Die Sonne Satan - Metaphora sortie en 93 avec notemment le titre The Venerable -



Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Hatebreeder
 
Messages: 1204
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: Corée

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Sakrifiss » 14 Mar 2016 10:38

Dise Nore a écrit:Salut à tous,

J'ai personnellement dérivé vers ce genre à la fin des années 90 déçu par le BM, et ça ne semble pas s'arranger (cf.Night pour ne citer que lui, qui vient de recevoir un 9/10, je suis plutôt d’accord avec les chro en général sur Trasho, alors pourquoi pas, mais alors effectivement la culture BM que j'ai connu à mutée dans le sens opposé de ses codes initiaux, on pourra rentrer dans le détail si certains arrivent à partager leurs états d'âmes sans dégueuler sur les agneaux en privilégiant peut-être l'humour au cynisme facile, l'intérêt commun et la sympathie : )


Thrasho ;)

En fait je ne comprends pas ta phrase sur NIGHT. Tu veux dire que d'habitude tu es d'accord avec les notes et pas sur celle-ci ? Oui, bon bah ça arrive hein ;)
Ou alors tu parlais de l'évolution du black ? Et que NIGHT n'en est pas ? C'est dans ce cas-là dur les genres, beaucoup ont peu à peu différencier les genres. Ca fait plus de 20 ans pour moi aussi que je suis dans le black (1995 je crois), et avant on faisait moins de différences entre les styles. Pour certains groupes / genres c'est légitime, mais là, on reste dans le black tout de même, assez clairement.
Donc je n'ai pas dû bien comprendre ton message 8)
Avatar de l’utilisateur
Sakrifiss
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2285
Inscription: 01 Juin 2012 17:35
Localisation: Japon

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Dise Nore » 14 Mar 2016 12:34

Harf, oui je ne vois pas bien le lien entre Night et le True French Black Art en fait. On peut en faire un, mais à ce moment là le True French Black Art est un fourre tout dilaté à l'excès.

De ce que j'ai pu écouter, et je prends pour exemple le titre Georges de la Tour, j'y vois et entends les codes du Punk. Et si ta critique Sakrifiss est assez claire, j'ai tiqué sur le "Mais cela s’inscrit finalement bien dans l’identité du groupe, ce True French Black Art qui se rebelle vainement contre un monde qu’il ne reconnaît plus, duquel il essaie de s’échapper. " où la locution "True French Black Art" m'interroge.

D'abord parce que je vois pas ce qui est noir chez Night. Ou alors chacun fait dire ce qu'il veut au mot. Le style semblent emprunter pas mal des codes au screamo et à la culture US (basket Nike). (Ce qui n'est pas un mal en soi, je le précise). Et ensuite, les thèmes semblent être plutôt sociologiques et orientés vers la jeunesse ("c'est le lieu de rencontre de ces jeunes homes et femmes").
Alors après effectivement on peut décider que c'est du True French Black Art, mais alors True, French, Black et Art ne veulent plus rien dire de précis et sont simplement utilisés pour leurs sens propres, neutres, marchands. Et quand on parle de musique, dissocier les sens figurés des codes linguistiques précis (ex. Death, Raga, Bebop, Cold wave, Gagaku...), c'est assez compliqué, surtout qu'il existe déjà beaucoup de termes très précis et si on se retrouve avec des sens figurés et propres qui se mélangent, on en sort plus. Ces codes permettent de décrire les choses plus calirement et d'éviter ainsi les conflits entre chapelles, c'est souvent sur les mots qu'on se chicane, il faut donc rester dans une certaine orthodoxie linguistique qui est je pense la premier critère stylistique d'une critique d'art.

Ceci étant dit, le BM sous genre du True Black Art, a été sabordé par ses propres rejetons perturbant toute définition précise du genre, où au milieu des années 90 le style a éclaté comme un fruit trop mûr pour accéder au succès et à l'argent. L’absence de moyen à été remplacée très vite par le kitch et le mauvais goût. Alors que le genre était justement positionné en rejet de ces tendances qui traversaient le heavy metal dans les années 80/90 avec notamment le Glamrock et le Gothic. On peut voir une illustration précise de cette soumission au marché dans l'évolution d'Immortal par exemple, entre les trois albums Diabolical Fullmoon Mysticism (92), Pure Holocaust (93) et Battles In The North (95) rendu célèbre pour son clip qui décrédibilisa à vie le genre.
La photocopieuse et plus largement l'impression était le seul outil de communication associé à l’austérité des genres extrêmes, justement pour illustrer le rejet de la soumission à la forme et à la séduction, en valorisant le papier, outil sacral par essence, créant un véritable style plastique, qui a été depuis conservé justement dans la scène Dark Ambiant. Comme ici avec Die Sonne Satan: Dismal Chant (97)





J'ai un temps pensé que le BM allait conserver cette direction et développer ce qui faisait sa différence, mais finalement comme beaucoup de genre musicaux, il a été récupéré par le Système qui en a fait un objet de consommation, faisant de l'artiste BM un ouvrier de la marchandisation comme tout les autres étages de la modernité où les démo-tapes faites mains et signées ont été remplacées par des CD plastique stérilisés.

Donc oui on peut parler pour Night de True French Black Art, à condition de préciser que ce sont des arguments marketing vides du sens que ces mots devraient figurer (on a parlé des termes night, true, et art, pas besoin de précision sur l’étymologie du mot franc), ce sont des slogans génériques afin de se repérer dans le marché, et de pouvoir trouver chaussure à son pied.

Je précise que je ne critique absolument pas la démarche de Night, et que si je pointais du doigt la note de 9/10 associée à cet album, c'était pour souligner la classification du groupe faite dans la chronique, plaçant Night côte à côte avec d'autre albums qui n'ont pas eu droit à autant de faveurs arbitraires pour des raisons qui sont, elles, belle et bien obscures.

n.b:Thrasho Corrigé, merci. : )
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Hatebreeder
 
Messages: 1204
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: Corée

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Dise Nore » 14 Mar 2016 12:52

Sortie en 2013, Excavation de Haxan Cloak est à la marge de l'Electronica obscure, le placer ici pourrait être abusif, mais Bobby Krlic (1985) a clairement une démarche de narrateur sonore. Et ce qui caractérise et défini le Dark Ambiant ce sont certainement ces bandes originales de films noirs sans images.





élément de sa bio Wiki:

Early life and education

Krlic was born and raised in Wakefield in West Yorkshire, England. He studied music and visual arts at the University of Brighton.

Krlic recorded the first, self-titled Haxan Cloak album in his parents' shed over the course of three years using strings, mics and a laptop, playing every instrument himself.The second LP, Excavation, was released in 2013, and has a more electronic feel, using samples and heavy bass, along with distorted field recordings that Krlic recorded himself.

In 2012, The Haxan Cloak released a limited edition, one track, 27-minute live recording, The Men Parted the Sea to Devour the Water, as a part of Southern Records' Latitudes series. Krlic teamed up with American sludge metal band The Body to produce their 2014 album I Shall Die Here. Spin called it "a match made in hell." In August 2014, it was reported that Krlic is helping to produce the upcoming album from noise rock band HEALTH. In January 2015, Krlic announced that he was collaborating on both Vulnicura, an album by Björk released on January 20, 2015, and the score to Michael Mann's film Blackhat with Atticus Ross, released in theaters on January 16, 2015. Krlic continued his work with Ross, co-scoring Triple 9, directed by John Hillcoat.

In 2014, The Haxan Cloak made its debut in the United States, with four dates total, in Washington, DC, New York City, Chicago and Los Angeles. He performed at the Brooklyn Masonic Temple along with Robert Henke and his music and light show, Lumière, and in Los Angeles with Pharmakon.The New York Times called The Haxan Cloak's set "amorphous, ominous and immersive, a transcendent plunge into darkness and overwhelming pressure."

Krlic's music is almost entirely instrumental, and is often described as dark and spooky, carefully constructed, textured and atmospheric, with heavy bass and elements of drone metal.Of his albums, Krlic has said, "The first record was about a person's decline towards death, so this one's about the journey he takes afterwards."The name Haxan Cloak derives from the Swedish "häxan", meaning "the witch".

Excavation was rated a 9 out of 10 by Spin,[4] and an 8.7 out of 10 by Pitchfork, who also named it the 29th-best album of 2013. Rolling Stone named it the 16th-best dance album of 2013.
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Hatebreeder
 
Messages: 1204
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: Corée

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Ikea » 14 Mar 2016 13:10

J'ai cet album de The Haxan Cloak et je n'y entends pas ce côté ultra-malade que d'autres semblent percevoir. Mais il est sympa, reposant en fond.
Image

Kedran a écrit:Ikea lui il a une jolie moustache donc une vraie crédibilité, c'est la caution Patrick Dewaere. Donc je suis d'accord avec lui, c'est plus facile et moins fatiguant.
Avatar de l’utilisateur
Ikea
King Of All Kings
 
Messages: 8826
Inscription: 09 Avr 2004 23:16
Localisation: Montpellier

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Sakrifiss » 14 Mar 2016 15:18

Dise Nore a écrit:Harf, oui je ne vois pas bien le lien entre Night et le True French Black Art en fait. On peut en faire un, mais à ce moment là le True French Black Art est un fourre tout dilaté à l'excès.



En fait c'est une appellation à prendre entre guillemets, parce que c'est le groupe lui-même qui a mis cette appellation sur son livret.

Je vais développer plus tard pour essayer d'expliquer ce qu'il entend par là. Mais comme je suis en contact avec le groupe je lui demanderais sa version aussi !

Et donc je suis de retour.

L'expression est pour moi
Trve French Black Art.
Ce qui est différent de French Trve Black Art Art.

Dans le sens où c'est le côté French qui est trve, et pas le côté black.

Cet album n'est pas dans la lignée des premiers groupes de black, mais dans la lignée de ce que la France fait depuis quelque temps.

La référence n'est donc pas temporelle, mais spatiale.

Ma réponse est courte, mais claire :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Sakrifiss
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2285
Inscription: 01 Juin 2012 17:35
Localisation: Japon

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Dise Nore » 14 Mar 2016 15:29

Ok, merci pour les précisions.

c'est le groupe lui-même qui a mis cette appellation sur son livret.


Dans le contexte des musiques métalloïdes, la démarche est salutaire, mais abusive (disons maladroit). True, ce terme qui pose un nombre incalculable de problèmes à chaque fois qu'il est employé et disputé comme un bébé volé, fait référence à une vague précise du Black Metal. Le BM est un genre encore jeune et il était impossible de parler de old School, c'est le terme qui est donc employé pour faire référence aux formations qui utilisent les codes originels du genre BM des early 90's. On pense à l'Inner Circle, à Dark Throne et son True Norvegian Black Metal, et se revendiquer d'un tel genre c'est plutôt étroit comme suitcase. C'est possible mais risqué.

Après chacun fait ce qu'il veut, un artiste défini son œuvre comme il l'entend, c'est le sens précis du rôle d'auteur. Mais cela reste un souhait qui sera valider ou non par l'auditorium. Et là pour le coup, ils ont un style assez personnel dans la veine des références que tu as citées, et peut-être qu'ils devraient prendre leurs distances avec certaines ornières rhétoriques et définir leur propre lexique, c'est là aussi tout l’intérêt et plaisir d'être auteur. L’avantage indéniable étant de préciser ainsi la sincérité de sa démarche, quand c'est le cas.
/

Nortt un autre de ces piliers du Dark Ambiant/post BM: Galgenfrist (2008)





@Ikea: Oui ça n'est clairement pas une musique dépressive comme le son la plupart de formations Dark Ambiant, c'est pour ça que je précisais que le placer ici était abusif sur de nombreux critères. Je trouve qu'il illustre assez bien la frontière entre le Dark Ambiant et l'Electronic pure de Flint Glass (qui est un autre de ces projet solo qui sont d'authentique monument).
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Hatebreeder
 
Messages: 1204
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: Corée

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Sakrifiss » 14 Mar 2016 15:59

Dise Nore a écrit:Ok, merci pour les précisions.

Après chacun fait ce qu'il veut, un artiste défini son œuvre comme il l'entend, c'est le sens précis du rôle d'auteur. Mais cela reste un souhait qui sera valider ou non par l'auditorium. Et là pour le coup, ils ont un style assez personnel dans la veine des références que tu as citées, et peut-être qu'ils devraient prendre leurs distances avec certaines ornières rhétoriques et définir leur propre lexique, c'est là aussi tout l’intérêt et plaisir d'être auteur. L’avantage indéniable étant de préciser ainsi la sincérité de sa démarche, quand c'est le cas.


Tiens, voici une réponse de l'intéressé, qui pourrait en dire plus mais qui est un peu occupé là. Merci quand même à lui d'avoir été prompt.

" Il y a la notion de finesse à la française, de sublimation de la grâce.

Et en même temps c'est vachement bonhomme.

c'est Black Art et pas Black Metal parce que selon moi on fait pas de BM à 100%"

Bon, ça rejoint bien ce que j'en avais compris.
Avatar de l’utilisateur
Sakrifiss
Son of Northern Darkness
 
Messages: 2285
Inscription: 01 Juin 2012 17:35
Localisation: Japon

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Dise Nore » 17 Mar 2016 0:48

Oui on ne peut pas faire plus clair! : )

Aghast sort en 95, et ça s'arrêtera là, et c'est certainement le meilleur album de Ritual Ambiant jamais produit.
Le projet est fondé par Andrea Haugen.



Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Hatebreeder
 
Messages: 1204
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: Corée

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede gulo gulo » 17 Mar 2016 9:01

Non, elles ont ressorti deux disques ces dernières années, enfin une d'elles, sous le nom d'Aghast Quelque Chose ; mais ça vaut jamais le premier album.
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
Master of Puppets
 
Messages: 4075
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Dise Nore » 17 Mar 2016 14:03

Ah mince j'ai dû zapper la chose...-->Gooogle

Edit:

Image

appel à témoin - Recherche succession d'Aghast
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Hatebreeder
 
Messages: 1204
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: Corée

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede gulo gulo » 17 Mar 2016 16:58

Discogs, Rate your music...
Je sais plus, là de suite, Aghast Stories ? un truc comme ça.
Perds pas ton temps à écouter, c'est du Aghast kawai (au sens gogoth de la chose, et toutes proportions gardées).
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
Master of Puppets
 
Messages: 4075
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede gulo gulo » 17 Mar 2016 18:08

Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
Master of Puppets
 
Messages: 4075
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Dise Nore » 17 Mar 2016 19:46

Merci, et effectivement je n'avais jamais écouté, et c'est assez bizarre oui... c'est dommage.
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Hatebreeder
 
Messages: 1204
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: Corée

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede gulo gulo » 17 Mar 2016 20:19

C'est pas une des deux, d'ailleurs, qui faisait Hagalaz Runedance ? Bien piteux, ça aussi, dans mon souvenir, mais je confonds peut-être avec la fin de carrière de Freya Aswynn.
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
Master of Puppets
 
Messages: 4075
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Kedran » 17 Mar 2016 21:40

gulo gulo a écrit:C'est pas une des deux, d'ailleurs, qui faisait Hagalaz Runedance ? Bien piteux, ça aussi, dans mon souvenir, mais je confonds peut-être avec la fin de carrière de Freya Aswynn.

Grrrrr#&@%#&arghhhh#@%#&€

Oui c'est comme ça que, dorénavant, je manifesterai mon mécontentement.
http://www.lastfm.fr/user/Kedran

"Les multiprises en cascade, c'est le nec plus ultra !"
Avatar de l’utilisateur
Kedran
Exorcist
 
Messages: 1829
Inscription: 08 Mar 2014 23:27
Localisation: 57

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede Dise Nore » 18 Mar 2016 1:14

On peut dire que tu es sacrément civilisé, tu mérites un siècle de louange. : ) (ce méssage ne comporte aucun second degré, ni cynisme, ni scepticisme, 100% trollfree)

gulo gulo a écrit:C'est pas une des deux, d'ailleurs, qui faisait Hagalaz Runedance ? Bien piteux, ça aussi, dans mon souvenir, mais je confonds peut-être avec la fin de carrière de Freya Aswynn.


Ah si c'est Miss Haugen, mais j’ai trop de respect pour la première partie de son œuvre pour ne pas être convaincu qu'elle soit très mal entourée...
Avatar de l’utilisateur
Dise Nore
Hatebreeder
 
Messages: 1204
Inscription: 01 Mar 2016 19:58
Localisation: Corée

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede gulo gulo » 18 Mar 2016 8:59

Huhu, je peux comprendre ce genre de coupable indulgence...

Pour Hagalaz Runedance, j'insiste, au cas où il y subsiste une ambiguïté dans mon langage non-rigoureux et facilement insultant : je ne suis même pas sûr d'en avoir écouté une traître note, ou bien de confondre avec les albums de Mother Destruction sortis sur je ne sais plus quel label d'indus borderline techno (Ant-Zen ?? de mémoire je n'ose en être sûr), et qui étaient tout mignons - et donc bien décevant de la part de quelqu'un qui a participé à Sixth Comm, et donc prouvé que faire dans la transe celtique ne voulait pas forcément dire goa-druidique-dreadlocks.
Avatar de l’utilisateur
gulo gulo
Master of Puppets
 
Messages: 4075
Inscription: 08 Jan 2011 15:22
Localisation: Un monde sans Lemmy

Re: Le topic du Dark Ambiant

Messagede tasserholf » 18 Mar 2016 10:38

gulo gulo a écrit:goa-druidique-dreadlocks.




Ne me remercie pas xD
Avatar de l’utilisateur
tasserholf
Conqueror of Armageddon
 
Messages: 2139
Inscription: 11 Avr 2012 11:31

Suivante

Retourner vers Styles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité